La vraie sécurité sanitaire

La vraie sécurité sanitaire

Les petits producteurs fermiers sont encore aujourd'hui considérés par certains comme n'étant pas fiables dans la qualité sanitaire des produits qu'ils mettent sur le marché.

Cela n'est étayé par aucun fait concret (les statistiques le démontrent), mais repose sur la propagande des lobbies industriels qui affirment constamment qu'il faut déployer des moyens spectaculaire pour obtenir un produit bactériologiquement sain.

Or, leur petite taille permet justement aux producteurs fermiers d'avoir des systèmes plus fiables que ceux des industriels sur le plan bactériologique et plus encore sur le plan chimique qui est aujourd'hui le problème principal de santé publique.De plus, leurs produits, qui ne sont pas un agglomérat de "minerais" et additifs, ne perturbent pas le corps

La mise en place des normes sanitaires européennes a globalement amélioré la qualité bactériologique des produits alimentaires. L''obligation de résultats, qui en est la base, a amené de nouvelles approches au niveau des entreprises : sensibilisation et meilleure formation des personnes, procédures rigoureuses, traçabilité...

Pour nous autres producteurs fermiers, il a été nécessaire de mener de vigoureux combat contre certains fonctionnaires qui voulaient nous appliquer des procédures lourdes du milieu industriel : tenue de registres signés pour chaque opération effectuée, enregistreur de température dans les chambres froides ou autres équipements inadaptés.