Le poulailler mobile

OilOrga, le poulailler mobile

L'opportunité de pouvoir vendre des oeufs dans notre point de vente collectif aux Halles de Saint Jean de Luz nous a amené à concrétiser une vieille idée : faire passer des poules dans les bâtiments après le départ des canetons. Ces derniers tassent la litière par leur piétinement en créant des croûtes, alors que les poules, par leurs grattages à la recherche d'animalcules et de débris d'aliment, l'aère et la brasse, permettant ainsi de la composter et l'assainir.

Pour loger ces dames tout en les déplaçant, nous avons repris l’idée d’un jeune australien : la « Chicken caravan ».

Pour loger nos 110 poules, nous avons donc construit un chariot du même type, mais avec la possibilité d’ouvrir 3 côtés. Nous installons notre « OilOrga » devant un bâtiment vide et ouvrons 2 côtés : celui à l’est et celui du sud et une bâche de camion est fixée pour protéger le côté nord ou ouest.

Pour réaliser le pondoir, nous avons acheté un tronçon de 2.4 m de pondoir industriel qui a été suspendu au toit de manière à pouvoir le pivoter bien à plat : ainsi les deux côtés ont une pente adéquate pour que les oeufs roulent vers le tapis de ramassage. Tout comme dans la chicken caravan, une manivelle à l’extrémité du tapis permet de le faire avancer pour ramasser les oeufs.

Dessous le pondoir, une dizaine de barres en bois font office de perchoirs. Elles sont toutes au même niveau, de manière à éviter les conflits : les places les plus hautes sont les plus convoitées, car elles permettent de dominer les autres.

Démarrage de la minuterie qui éjecte les poules du pondoir

Technologie

Un panneau solaire orientable permet de charger une batterie. Un ensemble de 3 minuteries permet de gérer l’éclairage, la fermeture du pondoir pour la nuit et l’ouverture du nourrisseur l’après-midi.

Le soir, un vérin électrique pousse des barrières à l’intérieur des pondoirs pour éjecter les poules désirant dormir sur les confortables tapis de ponte en gazon synthétique. Le matin, l’opération inverse les rend à nouveau accessibles. Pour réguler la ponte, deux ampoules LED sont allumées le matin et le soir de manière à simuler des jours longs.

Enfin, tout comme pour les canards, un vérin électrique ouvre les nourrisseurs uniquement l’après-midi pour inciter ces dames à chercher leur nourriture dans la litière à composter et sur le parcours.

OilOrga près d'un tunnel à composter :

OilOrga près d'un tunnel à composter

Accés aux nids de ponte collectifs :

Accés aux nids de ponte collectifs

Ramassage des oeufs :

Ramassage des oeufs